Photos de vacances au Fuji GFX 50R

Un régal !

Pour beaucoup, l’exercice des photos de vacances consiste à prendre en photo ses pieds dans la piscine ou le plat exotique qu’il s’est risqué à commander. De mon côté, ma casquette de photographe reste vissée sur ma tête, et les vacances sont davantage un prétexte pour aborder de nouveaux sujets photographiques dans des lieux jusque-là inconnus.

Cet été encore, j’ai profité de trois semaines de vadrouille à travers la France pour revenir avec des photos de vacances oscillant entre paysages naturels, photo infrarouge et un peu d’architecture. Petite nouveauté cependant : il s’agissait de la première sortie sérieuse de mon nouveau Fuji GFX 50R, qui vient de remplacer mon Hasselblad SWC/M.

Pour cette promenade photo estivale, direction l’Auvergne en bonne compagnie, à la découverte de paysages aussi impressionnants que verdoyants !

Opération randonnée : banne d'Ordanche et vallée de Chaudefour

Qui dit Auvergne dit volcan, et par suite logique randonnée. Le poids et la compacité du Fuji GFX 50R en font un compagnon idéal pour tous types de randonnées, de la plus simple à la plus ambitieuse.

Mise en bouche avec l’ascension de la Banne d’Ordanche, petit sommet volcanique surplombant la ville de la Bourboule. Une fois au sommet, une table d’orientation vous permet d’admirer un très beau panorama à 360°. Attention toutefois à bien vérifier les conditions météos avant l’ascension, car la Banne d’Ordanche est souvent entourée de brouillard.

L’objectif GF 30mm F/3.5 est parfaitement adapté à ce type de sujet, offrant une focale ni trop longue ni trop courte. Et la quantité de détails enregistrés est stupéfiante pour de « simples » photos de vacances.

Au retour, je vous recommande de passer boire un verre ou manger une planche de fromage au Refuge de la Banne, dont l’équipe est aussi accueillante que dynamique !

Passons maintenant aux choses sérieuses avec la randonnée des crêtes de la Vallée de Chaudefour ! Située dans la réserve naturelle du même nom, cette randonnée débute par une ascension jusqu’au sommet des crêtes l’encerclant, puis une randonnée le long de ces crêtes et enfin le retour dans la vallée lors d’une descente sportive !

Il s’agit d’une randonnée absolument magnifique, aux panoramas simplement époustouflants. Que vous regardiez d’un côté ou de l’autre des crêtes, vous aurez l’impression de vous trouver dans les décors du Seigneur des Anneaux : roches saillantes, vagues de brumes, flancs inclinés à pic… Vos efforts seront largement récompensés !

Photos de vacances sur trépied ou à main levée

La vraie révélation lors de mon utilisation du Fuji GFX 50R est son incroyable dynamique et sa gestion des hautes sensibilités. Pour des raisons d’encombrement, j’emporte rarement mon trépied et mes filtres GND en randonnée. Lorsque c’est le cas, cela est dû à la présence d’un sujet d’intérêt significatif, comme une cascade.

Un autre cas de force majeure m’empêchant d’utiliser mon trépied est simplement le manque de temps face à une situation trop brève pour que je m’installe. Et en vacances, où je ne suis pas non plus 24h/24 à l’affût d’une photo, cette situation arrive souvent.

Un exemple ici avec une percée du soleil en fin de journée, offrant des teintes chaudes superbes au paysage alentours. Seul problème : je rentrais de dîner, et n’avais aucune envie de courir à ma voiture pour y récupérer mon trépied.

Je réalise donc une photo à main levée en me calant sur l’exposition du ciel et en montant les ISO à 640 (ce qui reste somme toute raisonnable). En post-traitement, j’ai récupéré l’équivalent de 1IL au niveau du premier plan, tout en conservant des couleurs nuancées et de nombreux détails.

A l’opposé, sur cette photo, j’ai eu le temps de m’installer sur trépied et de positionner correctement mes filtres GND pour capturer cette incroyable percée de rayons de soleil.

Je me suis tellement bien installé qu’une jolie vache Aubrac s’est rapprochée pour brouter dans le cadre de ma photo, transformant complètement la composition que j’avais initialement en tête.

là aussi, j’ai pu récupérer 1IL d’exposition au premier plan et modeler les textures de l’herbe et du pelage de la vache avec une courbe. La quantité de matière accessible en post-traitement m’a agréablement surpris.

A la recherche de spots photo plus ou moins emblématiques

LE spot photo de l’Auvergne, celui qui revient à chaque visite de photographes de paysage dans cette région, est bien entendu le panorama sur les Roches Tuilière et Sanadoire. Je me devais donc d’inclure ce point de vue dans mes photos de vacances. Quelle ne fût pas ma surprise de réaliser que l’accès à celui-ci était extrêmement simple, puisqu’il se situe au bout d’un parking où nombres de touristes se garent pour en profiter. Bref, aventurier niveau 0 !

Au final, mes photos de vacances au Fuji GFX 50R m’ont surtout rappelées que les sujets d’intérêt ne sont pas forcément les plus connus et les plus photographiés, et que l’on peut découvrir des scènes tout à fait splendides au détour d’un chemin si l’on y porte attention.

Pour aller plus loin

Vous avez aimé cette promenade photo en Auvergne ? L’une de mes photos vous a tapé dans l’œil ? Découvrez mon offre de tirage d’art et décorez votre intérieur avec un tirage photo aux finitions haut de gamme !

Vous souhaitez utiliser certaines des photographies de cet article à des fins d’illustration ou d’exploitation commerciale ? Je vous invite à me contacter directement en me présentant vos besoins et le type d’illustration concerné. Je me ferai un plaisir de revenir vers vous dans les plus brefs délais avec une offre commerciale adaptée.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Découvrez mes autres promenades photographiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.