fbpx

BRUT

Modalités d’acquisition

Illustration de l'impression en diptyque d'un portrait en ultraviolet issu de la série BRUT de Pierre-Louis Ferrer.

Terms of acquisition

Illustration de l'impression en diptyque d'un portrait en ultraviolet issu de la série BRUT de Pierre-Louis Ferrer.

Titre de la série : BRUT.

Technique : photographie ultraviolette numérique.

Année de réalisation : 2018.

Statut : série achevée.

Nombre de photographies : 20.

Notes de l’auteur :

« BRUT » est un projet photographique composé de vingt photographies réparties en dix diptyques.

Cette série illustre le caractère brut et naturel de l’être humain, révélé par la technique de la photographie en ultraviolet.

Chaque diptyque présente d’un côté le portrait d’un être humain dépourvu de tout ornement, se présentant au spectateur dans sa propre singularité; et de l’autre un détail de son corps, complément plus abstrait à son enveloppe charnelle.

Aucune place n’est ici donnée à l’altération du réel. Les photographies brisent les barrières de la peau pour dévoiler la véritable apparence de chaque sujet, immuable et infalsifiable. Le résultat est une succession de portraits où la sensibilité l’emporte sur la beauté plastique, questionnant la notion d’image réelle et d’image perçue.

Chaque modèle offre au spectateur une vision intime de son être, qu’il n’est pas capable de percevoir lui-même. Cette relation d’intimité et de confiance prend le contre-pied d’une société de l’image, où selfies et réseaux sociaux projettent majoritairement une vision biaisée et idyllique de nos vies.

Title of the series: RAW.

Technique: digital ultraviolet photography.

Year of realization: 2018.

Status: completed series.

Number of photographs: 20.

Author’s remarks:

« RAW » is a photographic project composed of twenty photographs divided into ten diptychs.

This series illustrates the raw and natural character of the human being, revealed by the technique of UV photography.

Each diptych presents on one side the portrait of a human being devoid of any ornament, presenting himself to the spectator in his own singularity; and on the other side a detail of his body, a more abstract complement to his fleshy envelope.

No place is given here to the alteration of reality. The photographs break the barriers of the skin to reveal the true appearance of each subject, immutable and unfalsifiable. The result is a succession of portraits where sensitivity prevails over plastic beauty, questioning the notion of real image and perceived image.

Each model offers the viewer an intimate view of his own being, which he can not even perceive by himself. This relationship of intimacy and trust takes the opposite of our society where selfies and social networks project mostly an idyllic vision of our lives.