Noir et blanc

Désaturez-vous la vie !

Ce tutoriel vous présente une technique de conversion noir et blanc simple et respectant le rendu initial de la photo couleur. Je considère que cette méthode est la plus logique pour convertir une image en noir et blanc compte tenu des spécificités d’une image numérique.

Une image numérique couleur peut être définie suivant plusieurs modèles colorimétriques, parmi lesquels le modèle RVB et le modèle TSL. Le modèle RVB définit une image suivant ses composantes Rouge, Verte et Bleue. Ces trois composantes correspondent aux couleurs captées par les photosites d’un capteur photographique. Le modèle TSL définit quant-à lui une image suivant sa Teinte, sa Saturation et sa Luminance. Ces trois composantes correspondent aux informations suivantes :

  1. Teinte : couleur « pure » de la photo.
  2. Saturation : intensité de la couleur. Associée à la teinte, elle correspond à la couleur affichée.
  3. Luminance : brillance, luminosité de la couleur (donc de l’image).

Le modèle le plus pratique pour convertir une photo couleur en noir et blanc apparait être le modèle TSL, car la conversion n’impacte que deux des trois composantes : la teinte et la saturation, qui définissent les couleurs de la photo et que l’on souhaite convertir en niveaux de gris équivalents. Un des modes de fusion de Photoshop permet d’impacter uniquement ces deux composantes : le mode « couleur ». Ce mode remplace la teinte et la saturation de la photo initiale par la teinte et la saturation de la couleur de fusion en préservant la luminance. Il suffit alors de choisir le noir comme couleur de fusion : la photo finale a ses couleurs remplacées par des niveaux de gris allant du blanc au noir suivant leur teinte et leur saturation, en conservant la luminance de la photo initiale.

Voici ce que donne cette technique sur la photo suivante :

Pour convertir cette photo en noir et blanc, je créé un nouveau calque sous Photoshop que je remplis de noir et que je passe en mode de fusion « couleur » :

Une fois la photo passée en noir et blanc, il reste à gérer son contraste global et local suivant ses goûts. Je suis personnellement adepte des noirs et blancs contrastés, avec des noirs profonds et des blancs vifs. Je gère le contraste de mes photos en noir et blanc avec l’alliance des modes de fusion de Photoshop et des masques de luminosité, technique que j’ai présentée dans ce tutoriel. La photo finale est présentée ci-dessous :

Une variante de cette technique permet d’ajouter une teinte à vos photos (couleur comme noir et blanc) en remplissant le calque supérieur d’une couleur de votre choix autre que du noir, et en dosant son opacité autour de 10-15%.

Pour aller plus loin

Vous souhaitez utiliser certaines des photographies de cet article à des fins d’illustration ou d’exploitation commerciale (en-dehors des photographies incluant les œuvres d’autres artistes) ? Je vous invite à me contacter directement en me présentant vos besoins et le type d’illustration concerné. Je me ferai un plaisir de revenir vers vous dans les plus brefs délais avec une offre commerciale adaptée.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

3 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.