Underground


 

« Underground » est un projet photographique à long terme débuté dans le métro parisien durant l’automne 2017. Pensé comme une succession de scènes de vie dans l’obscurité, ce projet présente des environnements sombres et peu définis où circulent des êtres humains absorbés par leur quotidien.

Le but premier de cette série est d’illustrer une vie souterraine (« underground ») imperceptible où la lumière artificielle de l’environnement urbain est absente. Seul le flash du photographe révèle les scènes se déroulant face à lui, donnant un caractère claustrophobe et anxiogène aux instants captés. Dans le métro, un parallèle peut être fait entre les sujets se rendant à leur travail et des mineurs se mouvant dans des boyaux souterrains, sombres et sans but visible. Les attitudes figées alternent ainsi entre déplacements dans des couloirs sans fin, recherches d’itinéraires invisibles ou encore utilisation d’escaliers menant à des niveaux inconnus.

La réalisation de ce projet a débuté en septembre 2017, alors que l’arrivée de l’hiver ralentit d’ordinaire la production photographique en extérieur. J’ai conçu mon propre système d’éclairage me permettant de flasher les scènes que je souhaite photographier sans être repéré. Les flashs émis sont invisibles, me permettant de conserver le naturel des sujets et de les laisser vaquer à leur voyage. Ce projet m’a également permis d’évoluer dans ma pratique photographique, en suivant une démarche plus sensible, plus brute. J’ai privilégié l’utilisation d’une focale fixe argentique et des prises de vue à haute sensibilité, quitte à ce que l’image finale soit bruitée ou les sujets un peu flous.

Cette série est en cours de réalisation.

Chaque photographie composant cette série est disponible en tirage d’art limité à 12 exemplaires, signé et certifié ARTtrust. Les informations et tarifs sont disponibles en suivant ce lien.