Rock en Seine (1ère partie)

Festival de jour et de folie

En début d’année, j’étais contacté par le responsable communication de Rock en Seine suite à la publication de mes photographies en infrarouge dans des médias de pop-culture. A la clé : une invitation à venir photographier la 16ème édition du festival, se déroulant fin aout dans le Parc de Saint-Cloud. Cette invitation prend la forme d’une carte blanche : pas de thème imposé, je bénéficie d’une totale liberté pour donner ma vision du festival à travers mon style photographique.

Dans cette première partie, je présente une première sélection de photographies réalisées en aerochrome numérique.

Préparatifs et repérage du festival

Le festival Rock en Seine ne m’est pas étranger, bien au contraire. Il s’agit tout simplement du premier festival de musique auquel j’ai pu assister, lors des éditions 2010 et 2011. J’y ai découvert des groupes chers à mon cœur, comme Foals, Arcade Fire ou encore Massive Attack et Archive. En conséquent, j’avais déjà en tête la géographie des lieux avant d’effectuer mes premiers repérages, une semaine avant le festival. L’occasion de réaliser mes premières photographies !

Rock en Seine : un festival multi-facettes

Mon approche pour cette série de photographies en infrarouge s’est construite sur la diversité des sujets offerts par le festival. Au-delà de la musique, point central de trois jours de fête, Rock en Seine est également un lieu de vie et de rencontres dans un écrin de nature.

Plutôt que de me focaliser sur un thème en particulier, j’ai décidé de suivre un chemin narratif linéaire, débutant à l’ouverture des portes du festival et s’achevant face à la scène de concert. Entre ces deux points, différents éléments marquants du festival sont présentés : les stands et zones de débats et de découvertes musicales, les déplacements de foule d’une scène à l’autre, les attractions, la joyeuse folie des festivaliers… Au final, je propose un concentré du festival, en l’englobant dans les couleurs pop et rétros de l’infrarouge.

A cette première série colorée s’ajoute une seconde série réalisée en soirée, à découvrir dans cet article.

Pour aller plus loin

A travers mon savoir-faire dans le domaine de la photographie infrarouge, je propose un large panel de prestations de captation photo et vidéo IR pour vos projets scientifiques et shootings artistiques.

Découvrez les offres associées en cliquant sur le lien ci-contre :

J’ai conçu un pack de LUTs dédiées au traitement photo et vidéo infrarouge. Ces LUTs sont optimisées pour fonctionner avec Ligthroom Classic et gèrent la balance des blancs, le mélangeur de canaux RVB et les réglages précis avec ce logiciel.

Ils fonctionnent également avec d’autres logiciels photo et vidéo.

Vous souhaitez utiliser certaines des photographies de cet article à des fins d’illustration ou d’exploitation commerciale ? Je vous invite à me contacter directement en me présentant vos besoins et le type d’illustration concerné. Je me ferai un plaisir de revenir vers vous dans les plus brefs délais avec une offre commerciale adaptée.

Découvrez mes autres promenades photographiques !

infra nyc infrared infrarouge serie series Pierre-Louis Ferrer photographe photographer photography photographie

INFRA NYC

INFRA NYC vous entraine à la découverte de New York City sous un jour unique grâce à la lumière infrarouge.

Lire la suite »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.