Photo Morbihan en infrarouge

Le sud de la Bretagne comme vous ne l'avez jamais vu !

Au cours des dernières années, j’ai pu visiter de nombreux recoins de la Bretagne, région chère à mon cœur : ayant passé une partie de mon enfance dans les campagnes de l’Ille-et-Vilaine, j’ai ainsi poursuivi mon parcours par la découverte des Côtes-d’Armor puis du Finistère, jusqu’à la presqu’île de Crozon où j’ai pu réaliser de nombreuses photographies de paysage.

Il était donc temps d’un voyage photo Morbihan en infrarouge pour révéler son riche patrimoine ! Après les châteaux de la Loire, cap à l’ouest !

Le village et le Festival Photo de La Gacilly en infrarouge

La Gacilly a vu naitre Yves Rocher, puis son entreprise familliale de cosmétiques naturelles dont l’essor actuel en fait l’un des laboratoires pionniers de la beauté végétale. L’environnement tient donc une place importante à La Gacilly, auquel s’ajoute la photographie. En effet, depuis 2004, La Gacilly est le théâtre chaque été d’un Festival photo international à ciel ouvert, devenant un véritable village dans les images.

Les façades du village se voient donc couvertes de tirages géants, tandis qu’un labyrinthe végétal invite les visiteurs à découvrir le travail de photographes reconnus ou émergents dans un écrin de verdure. Cette année, l’Amérique Latine est à l’honneur, en parallèle d’une thématique globale centrée sur la préservation de la biodiversité et la sensibilisation aux changements climatiques et à l’emprunte de l’homme sur la nature.

Le choix de la photographie infrarouge est donc un clin d’œil à l’histoire de La Gacilly et de son festival : employer une technique révélant l’environnement végétal pour illustrer une exposition photographique dont les thématiques et la mise en place sont directement liées à ce dernier. Mon voyage photo Morbihan commence sous les meilleurs hospices !

Le cimetière de bateaux d'Etel en infrarouge

La rivière d’Etel prend la forme d’un bras de mer s’étendant dans les terres et se déversant dans l’océan atlantique à l’embouchure de la ville du même nom. En face du port d’Etel se trouve un cimetière de bateaux, vestiges de l’activité des pêcheurs il y a des dizaines d’années.

En continuant vers l’océan, vous découvrez la barre d’Etel, son sémaphore et sa plage gardée par de gros blocs de béton.

L'île de Saint-Cado en infragouge

L’île de Saint-Cado est le prolongement du village de Saint-Cado sur une île au milieu de la rivière d’Etel. Cette petite île est rattachée au continent par un pont piéton et rassemble une dizaine de maisons ainsi que la chapelle Saint-Cado de Belz et la Fontaine Saint-Cado, supposée exaucer les vœux.

Cette petite île est une véritable découverte, offrant une halte de sérénité entre deux sessions de canoë ou de paddle. En face de celle-ci se dresse la fameuse maison de pêcheur, ayant abritée à l’époque le gardien des parcs à huître qui s’y trouvaient. Cette maison est aujourd’hui devenue une attraction hautement photogénique. Un vrai havre de paix et un spot photo Morbihan exceptionnel !

Carnac et ses menhirs en infrarouge

En descendant vers le sud du Morbihan, la ville de Carnac et ses alignements de menhirs est un incontournable. Tellement incontournable que le site est bondé ! Mon passage fût donc expéditif, et je me suis contenté de faire le tour du premier site d’alignements.

La presqu'île de Quiberon et la côte sauvage en infrarouge

Dernière étape de notre périple breton : la presqu’île de Quiberon et sa magnifique côte sauvage. Commençons par deux bâtiments originaux de la ville de Quiberon : le phare de Port-Maria et le Château Turpault. Le premier est un phare ayant la particularité d’être en retrait de l’océan et entouré par les habitations. Le second est davantage un manoir qu’un château, et a été construit en 1904 par Georges Turpault, d’où il tient son surnom actuel.

Le Château Turpault marque le début de la côte sauvage, une promenade côtière remontant à l’ouest de la presqu’île sur 8km et abritant quelques plages appréciées des surfeurs.  L’attraction naturelle la plus connue est l’Arche de Port Blanc, ou Roche Percée : une arche naturelle avec en arrière-plan la pointe du Percho et sa maison en ruines.

Conclusion voyage photo Morbihan en infrarouge

Ainsi s’achève cette promenade photo Morbihan à la découverte du sud de la Bretagne et de ses richesses culturelles et naturelles. J’espère vous avoir donné envie de venir visiter par vous même cette magnifique région !

Pour aller plus loin

Vous souhaitez aller plus loin et découvrir en ma compagnie tout le potentiel créatif de cette technique fascinante ?

Découvrez le programme de mon initiation individuelle à la photographie infrarouge.

Cette formation tout-équipé s’adresse aux photographes de tous niveaux, tout au long de l’année !

Vous souhaitez utiliser certaines des photographies de cet article à des fins d’illustration ou d’exploitation commerciale ? Je vous invite à me contacter directement en me présentant vos besoins et le type d’illustration concerné. Je me ferai un plaisir de revenir vers vous dans les plus brefs délais avec une offre commerciale adaptée.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Découvrez mes autres promenades photographiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.