Manuel de survie du photographe confiné

Le temps passe et passe et passe...

Sujet ô combien d’actualité, le confinement imposé par la pandémie de COVID-19 impacte toutes les strates de notre vie. Au contraire de nombreux articles alarmistes et anxiogènes, il est question ici d’un sujet un peu plus léger : la survie du photographe confiné.

En effet, pour qui est passionné de photographie, devoir rester à résidence durant de longues semaines est source de nombreuses frustrations. Sans compter le stress accumulé par les professionnels, dont l’activité est mise à l’arrêt forcé.

Je vous propose ici quelques idées mettant à profit votre temps libre pour vous occuper ludiquement et utilement d’un point de vue photographique.

1 - Nettoyez et réparez votre matériel

Votre trépied est encore recouvert de boue suite à votre dernière randonnée ? Vos filtres sont devenus opaques ? Vos dernières images affichent la même voie lactée de poussières ? Il est temps de nettoyer tout ça ! Quitte à ne pas pouvoir utiliser votre matériel, autant faire en sorte qu’il soit paré à vos excursions post-confinement. Nettoyez vos filtres, dépoussiérez votre capteur, recollez et revissez les éléments mobiles de votre boitier et de votre trépied.

Canon RP, SMC Takumar 35mm F/3.5 et 85mm F/1.8 composant l'équipement idéal de Pierre-Louis Ferrer, présenté dans un article de blog.

2 - Archivez et sauvegardez vos images

Dans le top 3 des tâches que l’on remet systématiquement à plus tard : l’archivage et la sauvegarde de ses images. Pourtant ces actions vous font gagner un temps précieux lorsqu’il s’agit de mettre à jour vos portfolios ou remplir un dossier de candidature à un appel à exposer. Et vous êtes assurés de sécuriser vos fichiers en les sauvegardant sur un support externe.

3 - Traitez vos RAW qui s'accumulent depuis 6 mois

Vous n’avez toujours pas touché aux 2000 RAW de votre roadtrip au Népal de juin 2019 ? Il est plus que temps de traiter tout ça et de vous créer un portfolio à la hauteur du dépaysement de ce voyage.

Pour vous aider à accélérer cette phase de post-traitement, vous pouvez jeter un œil à quelques uns de mes tutos :

  1. Luminosité et contraste
  2. Conversion en noir et blanc
  3. Nuances de gris
  4. Masque de netteté
  5. Eclaircissement localisé
  6. Saturation localisée

4 - Osez l'autoportrait créatif

Vous n’avez pas de chat ? Pas d’inquiétude, vous disposez quand même d’un sujet de choix pour faire de la photographie : vous-même ! Avec un peu de bricolage et d’imagination, vous pouvez réaliser des autoportraits créatifs en mettant à profit des objets au potentiel jusque là insoupçonné.

Pour l’autoportrait ci-dessous, j’ai utilisé un miroir sans tain derrière lequel j’ai disposé mon appareil photo sur retardateur. Cela afin de créer une mise en abîmes dès la prise de vue avec le miroir disposé devant mon œil. L’éclairage a été assigné à une simple ampoule dirigée vers moi en plongée.

5 - Expérimentez de nouvelles techniques

Toujours en faisant fonctionner votre imagination et votre sens inné du bricolage, testez de nouvelles techniques sans investir dans du matériel spécialisé. Vous pouvez par exemple réaliser une série de photographies abstraites en macro avec des produits du quotidien : fruits et légumes, disques, liquides…

Les deux images ci-dessous ont été réalisées avec des focales fixes argentiques inversées, transformées de la sorte en objectifs macro du pauvre (ou du malin, c’est selon). Quelques gouttes d’huile à la surface de l’eau, un kiwi coupé et deux, et voilà le résultat !

6 - Formez-vous en ligne

Plutôt que de vous abrutir devant Netflix, privilégiez les sites de formation en ligne pour découvrir de nouvelles techniques, des photographes inspirants et élargir vos perspectives. De très bonnes chaînes Youtube proposent du contenu de qualité, comme la chaîne de l’ami Mathieu Stern, Charx Production et  Analog Insights.

7 - Participez à des concours photo

La création de dossiers de candidatures est très chronophage, mais ça tombe bien, du temps, vous en avez ! L’occasion d’étudier les appels à participation et à exposition en cours, en vous assurant bien entendu du respect de vos droits d’auteur.

Le site BonPlanPhoto est pour moi la référence pour être informé des derniers concours photos éthiques.

8 - Développez votre réseau professionnel

Dans la situation actuelle d’arrêt d’activité, vous n’êtes pas seuls : tous les photographes, et plus généralement les indépendants, sont concernés ! L’occasion d’étendre votre réseau de contacts sur les plateformes dédiées, comme LinkedIn. N’oubliez pas de prendre des nouvelles de vos clients,  prestataires et fournisseurs durant cette période difficile.

9 - Dynamisez vos réseaux sociaux

Votre dernier post Facebook date de trois mois ? Contrairement à votre activité professionnelle, les réseaux sociaux ne sont pas à l’arrêt. Et leurs utilisateurs toujours à l’affut de nouveau contenu pour s’occuper, eux-aussi. Prenez donc un peu de temps pour partager vos images et séries les plus récentes et valoriser votre travail auprès de votre audience.

10 - Mettez à jour votre site Internet

Dans la même optique que le point précédent, mettez à jour les portfolios et les articles de votre site Internet. N’hésitez pas non plus à revoir le design de celui-ci pour le rendre plus attractif et plus intuitif à la navigation.

11 - Optimisez votre référencement naturel (avec WordPress)

Terminons par un point critique, qui demande lui aussi beaucoup de temps pour être optimisé correctement : le référencement naturel de votre site Internet.

Le but du référencement naturel est de rendre votre site plus visible et d’augmenter son nombre de visiteurs ciblés. In fine, construire un référencement naturel solide vous assure une augmentation significative du trafic de votre site, et par conséquent du nombre d’opportunités professionnelles qu’il génère. Parmi les paramètres les plus importants à ajuster se trouvent :

  1. L’optimisation des balises html et métadonnées : utilisez un outil SEO tel que Rank Math pour contrôler et valider les bonnes pratiques de référencement de vos pages. Combinez-le à un outil d’optimisation du code CSS, Javascript et html tel que Autoptimize pour accélérer significativement l’affichage de votre site.
  2. La structure des URLs : respectez une arborescence claire de votre site, en liant pages parents et pages enfants suivant la logique de navigation que vous voulez proposer aux visiteurs.
  3. Le maillage interne : reliez les différentes pages de votre site entre elles à l’aide de liens afin d’éviter toute page isolée.
  4. L’optimisation des temps de chargement : utilisez des outils comme WP-Optimize et Smush pour compresser vos images et gérer la mise en cache de vos pages
  5. Le responsive design : un site responsive est un site dont l’affichage et la navigation des pages et des contenus s’adaptent à l’appareil qui les affiche. Développer un site responsive vous assure donc une hausse du trafic via la navigation depuis les appareils mobiles, de plus en plus sollicités.
  6. La qualité et l’originalité du contenu : les robots d’analyse des moteurs de recherche naviguent en permanence sur les sites Web pour évaluer les sujets traités et les comparés à des contenus similaires d’autres sites, afin d’établir un classement. Il est donc impératif de proposer du nouveau contenu de qualité régulièrement et de vous assurer de son originalité.
  7. Le netlinking : Internet est une toile, il est donc essentiel que votre site soit relié à d’autres afin d’assurer un maillage externe. Les liens sortants de votre site doivent pointer vers des sites de qualité au contenu intéressant et cohérent avec le contexte de leur liaison.
  8. Les liens sociaux : toujours dans une optique de maillage, les réseaux sociaux sont des outils aujourd’hui indispensables pour créer une émulation sociale autour de votre site. Pensez donc à publier régulièrement sur ces plateformes en liant chacun de vos posts à votre site.

Au final, gérer convenablement les huit critères précédents vous assure une vitesse d’affichage optimale de votre site et une notation SEO solide  auprès des moteurs de recherche, Google en tête. A vous les scores les plus élevés sur GTmetrix et Google PageSpeed Insights.

12 - Rejoignez Label Photographie (pour les pros)

En ma qualité de photographe professionnel, je suis confronté depuis de nombreuses années à la dévalorisation de ma profession. Entre la concurrence déloyale des photographes amateurs et l’émergence de plateformes précarisantes voulant uniformiser nos styles et nos prestations, le métier de photographe est mis à rude épreuve.

J’ai donc décidé il y a six mois, rejoint par un ami, de mettre ma profession entre parenthèse le temps de développer un projet alternatif au service des photographes indépendants et de leurs clients. Nous avons enchaîné les étapes de développement à deux, alternant les rôles de chefs de projets, développeurs, comptables ou encore responsables commerciaux. Nous avons pu recueillir les témoignages et le soutien de nombreux photographes professionnels, comprendre leurs besoins et ajuster avec eux de nombreux détails et fonctionnalités.

Ces multiples contacts nous ont confortés dans le développement de Label Photographie sans faire la moindre concession. Nous sommes fiers d’avoir mené à bien ce projet avec les premiers concernés : les photographes professionnels.

Pour éviter de m’étendre d’avantage sur notre projet, je vous invite à découvrir notre site, et notamment :

  1. Les valeurs que nous défendons : https://www.label.photo/nos-valeurs/
  2. Les services que nous proposons : https://www.label.photo/nos-services/
  3. Un exemple de profil de photographe : https://www.label.photo/professionnels/pierre-louis-ferrer/
  4. Le  blog : https://www.label.photo/blog

Au début de notre projet, la pandémie à laquelle nous faisons face actuellement, et qui met en péril l’activité de bons nombres de collègues, n’était pas imaginable. Notre site étant finalisé début avril, nous avons décidé de rendre accessible nos services gratuitement aux photographes professionnels de talent, dont nous voulons promouvoir le travail, jusqu’à la fin de la crise. Cela afin de les épauler dans leur reprise d’activité et promouvoir leur travail.

Si notre projet vous interpelle, je vous invite à proposer votre inscription gratuitement et sans engagement.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Découvrez mes autres actualités !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.