2 comments

  1. Bonjour,

    Je souhaite me lancer dans l’expérimentation de la photo infrarouge et après m’être abreuvé d’heures de tutos sur le sujet, je m’interroge sur un point qui me fait dire que je n’ai pas compris ou qu’un élément m’a échappé.

    J’ai cru comprendre qu’avec un APN défiltré en Full Spectrum, l’utilisation de filtres IR est quand même nécessaire.
    Ais-je bien compris ?
    Dans l’affirmative, sont-ce les mêmes filtres IR que pour un boitier standard non défiltré ?
    Toujours dans l’affirmative, qu’elle est alors l’avantage, pour la photo IR, du défiltrage Full Spectrum par rapport à un appareil standard si l’usage de filtres est nécessaire dans les 2 cas.
    Merci d’avance et beaucoup pour les réponses.
    Cordialement.
    Pierre

    1. Bonjour Pierre,

      En effet, le défiltrage full-spectrum redonne son entière sensibilité spectrale au capteur, et pas seulement dans les infrarouges : le visible et les UV sont aussi de la partie. Il convient donc, une fois cette modification effectuée, d’utiliser un filtre infrarouge dont l’effet passe-haut ne conservera que la portion d’IR qui nous intéresse.

      Dans le cas d’un appareil non-défiltré, le filtre anti-infrarouge placé devant le capteur rend la pratique de cette technique très difficile et limitée à seulement une référence de filtres (720nm).

      L’étape de défiltrage permet alors de retrouver une sensibilité optimale du capteur dans les infrarouges et de pouvoir utiliser toutes sortes de filtres plus ou moins sélectifs, offrant des rendus allant du blanc au jaune ou au rouge pour la végétation.

Post a new comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.